Article publié le 12 mai 2022

Extrait de l’article « Les États-Unis d’Amérique et la Chine sont-ils des Empires ? »

Présentant le conflit en Ukraine comme étant aussi un affrontement entre l’Empire russe et ce qui est devenu l’Empire de l’Union européenne, l’article « Ukraine : Vers un nouvel affrontement des Empires ? » publié le 12 mars 2022 a suscité de nombreuses questions, en particulier celle de savoir si les États-Unis d’Amérique étaient un Empire.  L’objet de l’article qui suit est de mener une réflexion visant à y répondre. Même si les États-Unis sont un État très puissant qui est beaucoup intervenu dans le monde au XXe et au début du XXIe siècle, ce dernier ne semble pas être à première vue un Empire pour une raison tenant au fait que, contrairement à l’Empire de l’Union européenne ou au défunt Empire de l’Union soviétique par exemple, il n’y a pas de citoyenneté impériale ni de gouvernement commun aux différents Peuples et Nations appartenant à l’extension géographique que certains considèrent couverte par cette « hyperpuissance » américaine.

Article publié le 12 mars 2022

Extrait de l’article « Ukraine : Vers un nouvel affrontement des Empires ? »

La Nation ukrainienne a développé une identité propre, en particulier sur le plan religieux comme le montre le rattachement ancien de l’Église gréco-catholique d’Ukraine à l’Église catholique romaine par l’acte d’union de Brest-Litovsk en 1596. Pour autant, l’Ukraine est aussi une terre qui sépare. Une partie des Ukrainiens s’est tournée historiquement vers le monde catholique et latin tandis qu’une autre partie s’est tournée vers le monde orthodoxe et russe, sans oublier la place prépondérante qu’occupa le judaïsme dans l’histoire de l’Ukraine.

L’Empire russe qui prit possession de l’Ukraine au XVIIIe siècle était symbolisé par l’aigle bicéphale, le même aigle qui représentait l’Empire Byzantin et le Saint Empire romain germanique. Lors de la dislocation de l’Empire soviétique, la fédération de Russie reprit le symbole de l’aigle bicéphale, celui de l’Empire russe. La Fédération de Russie, ce nouvel « Empire rétréci », entreprit alors de sécuriser ses « marches » comme le firent souvent les Empires. Ossétie du Sud, Abkhazie, Crimée et maintenant reconnaissance de la République populaire de Donetsk et de la République populaire de Lougansk, l’Empire russe s’étend de nouveau. En effet, qu’il s’agisse de l’aigle bicéphale russe, de l’aigle monocéphale napoléonien ou bien du croissant ottoman, les Empires semblent considérer l’Ukraine comme leur proie.

La ministre française des Armées Florence Parly déclarait récemment que « soit l'Europe fait face, soit elle s'efface ». De quelle Europe parle-t-on ? Quelle est cette Europe lorsqu’elle est prise au sens de l’Union européenne et qu’il ne s’agit pas de la communauté d’histoire et de culture du même nom ? Puisqu’un État a pour caractéristique propre de faire les lois, ce que fait l’Union européenne, cette Europe-là ne serait-elle pas un État, plus particulièrement fédéral et supranational ? Et si cet État fédéral supranational de l’Union européenne répondait aux caractéristiques d’un Empire ? Faire les lois, rendre la justice, battre monnaie… il ne manquait plus que des capacités guerrières pour conférer à ce nouvel État l’ensemble des attributs de la souveraineté. En voulant financer et livrer des armes à l’Ukraine pour résister à l’agression de l’Empire russe, par la voix d’Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne, ou de Josep Borrell, Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, l’Union européenne franchit un cap. Vu de Moscou, cet Empire de l’Union européenne obtient en tous cas toujours plus de prérogatives puisque, au-delà de ses nouvelles responsabilités dans le domaine de la santé acquises durant la crise sanitaire, il semble rassembler aujourd’hui l’ensemble des prérogatives régaliennes.

Il semble clair que le problème de l’Ukraine tend à ressurgir à chaque fois que l’équilibre européen change mais, ne faudrait-il pas se demander si les ambitions expansionnistes de l’Empire de l’Union européenne, ne reposant pas par nature sur une logique d’équilibre des puissances, pourraient compromettre une résolution durable du conflit ukrainien. C’est à cet exercice de réflexion que s’attache l’article « Ukraine : Vers un nouvel affrontement des Empires ? » disponible sur le site francelibrevraieeurope.fr.

 

Un manuel indispensable pour libérer la France et sauver l'Europe

disponible sur Amazon


Lire la quatrième de couverture :

Lettre aux Françaises et Français libres

Françaises et Français libres,

Le totalitarisme est en marche. L’épidémie de Syndrome respiratoire aigu sévère dite SARS-CoV-2 révèle que le régime républicain contemporain est devenu une tyrannie. Le Président de la République dirige depuis 2017 un gouvernement dont les lois sont enregistrées par des députés serviles devant tout à leur maître. Soumettant les Françaises et les Français à des techniques de manipulation des foules d’une efficacité redoutable, un état d’urgence a été imposé bien que la mortalité et la létalité soient relativement faibles. L’imposition d’une expérimentation médicale (ARNm) et la privation de liberté de ceux qui refusent de se soumettre à l’injection d’un produit dont l’innocuité n’est pas garantie représentent une violence sans égale depuis l’Occupation.

Le malaise est cependant plus profond puisque des irresponsables politiques œuvrent discrètement depuis plusieurs décennies pour fondre la France dans le nouvel Empire de l’Union européenne. Bien que le général de Gaulle ait mis en place une constitution reposant sur la liberté du Peuple et la souveraineté de la Nation, de sinistres élites ont choisi de collaborer avec des forces étrangères pour soumettre la France à un État fédéral supranational.

Puisque la caractéristique particulière de l’État est que ses lois ont leur source en lui, la France disparut de facto en tant qu’État en 1992. La conséquence de l’emprisonnement de la Nation dans l’Empire de l’Union européenne est que le Peuple français ne décide plus de son avenir. Des directives étrangères sont imposées aux Français et contribuent, entre autres, à faire exploser l’insécurité et le chômage. Une partie du Peuple souffre de ces maux et a manifesté sa colère au sein de mouvements comme ceux des Gilets jaunes. La pandémie actuelle risque d’avoir pour conséquence, au-delà du drame sanitaire, d’amplifier ces phénomènes.

Le Peuple français est capable de relever les défis qui lui sont imposés. Cela nécessite cependant que les Françaises et les Français puissent à nouveau choisir les lois qui les régissent. La Nation française doit ainsi recouvrer sa liberté et la France se reconstituer en État. Le combat pour la liberté de la France doit être associé à la promotion de la Vraie Europe des États-Nations libres, le contraire de la fausse Europe de l’Empire de l’Union européenne.

France Libre Vraie Europe, un mouvement pacifique, incarne cet État renaissant et appelle toutes les Françaises et tous les Français de bonne volonté à le rejoindre.

Vive la liberté, Vive la France !    Emmanuel Lynch, le 24 juillet 2021   www.francelibrevraieeurope.fr